OUATTARA NE RECULE PAS … L’OPPOSITION MENACE ET KKB PREVIENT: Politique | Présidentielle 2020- KKB :

« La Côte d’Ivoire a besoin de paix. Je ne participe pas à ce qui divise la Côte d’Ivoire. Je ne cautionne pas ce genre d’aventure … Mais si on ne veut pas d’élection, qu’est-ce qu’on propose d’autres aux Ivoiriens ? Pourquoi inscrire encore la Côte d’Ivoire dans cette spirale ? Depuis 2000, on est dans cette logique. » JAOUATTARA :

« Je peux vous assurer que nous avons pris toutes les dispositions pour que les élections du 31 octobre soient paisibles. Ces élections ne donneront lieu à aucun débordement. Toute personne qui voudra s’amuser à troubler l’ordre se retrouvera devant les tribunaux quel que soit son rang social » a déclaré le président Alassane Ouattara- BEDIE – AFFI Dans son discours, Henri Konan Bédié a appelé l’ONU à “se saisir du dossier ivoirien” pour mettre en place “un organe électoral véritablement indépendant et crédible”.

Pascal Affi N’Guessan, également candidat à la présidentielle, a rappelé le mot d’ordre de “désobéissance civile” lancé par l’opposition et réclamé une “transition politique” en Côte d’Ivoire.

Publicités