PRISE DE PANIQUE, KANDIA CAMARA AFFIRME «SURTOUT QUE NOUS AVONS DES ADVERSAIRES EN FACE QUI N’ONT D’AUTRES PROGRAMMES QUE DE VENIR AU POUVOIR POUR VENIR SE VENGER … »

PRISE DE PANIQUE, KANDIA CAMARA AFFIRME «SURTOUT QUE NOUS AVONS DES ADVERSAIRES EN FACE QUI N’ONT D’AUTRES PROGRAMMES QUE DE VENIR AU POUVOIR POUR VENIR SE VENGER … »

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Mme Kandia Camara se présentant comme « la fille » de M. Ouattara ‘’plaide’’ afin qu’il se maintienne au pouvoir contre le droit et le bon sens. Sachant que le droit et le bon sens ne sont pas la chose la mieux partagée dans cette case victime de substances hallucinogènes, mon analyse ne portera pas sur ces aspects.

D’ailleurs, l’émérite professeur de droit Martin Bléou a dans une démonstration magistrale clos cette parenthèse. Pour répondre à ces arguments de droit avancés par le professeur, le RDR nous a envoyé Me Méité. C’est à mourir de rire. Ce monsieur dont la nullité est devenue légendaire dans toutes les salles d’audience foulées par son pied n’aurait même pas le droit de servir à boire à Martin Bléou. Du point strict du droit, M. Ouattara n’est pas rééligible mais détenant tous les pouvoirs, il tentera surement un passage en force que nous apprécierons le moment venu.

Qu’à cela ne tienne, Mme Kandia étant incapable de produire des arguments de droit nous a servi ce dans quoi elle excelle : la tragi-comédie de qualité médiocre.

Ainsi donc, dans sa plaidoirie loufoque, elle dit exactement ceci : « Je demande au président Ouattara de bien vouloir accepter d’être candidat. Ce n’est pas se dédire (…) Surtout que nous avons des adversaires en face qui n’ont d’autres programmes que de venir au pouvoir pour venir se venger… ». Le mot est lâché !

J’aurais pu convoquer la censure selon la psychanalyse freudienne pour analyser cette phrase. J’aurais pu céder à la tentation de faire appel à la sémiotique ou la sémiologie mais elle n’y comprendrait rien. Elle est plus habile de ses mains que de son esprit. C’est une marque déposée. Sa popularité dans la sous-région repose sur ses fautes d’expression. Faisons donc les choses le plus simplement possible.

Mme Kandia utilise le verbe pronominal « se venger » alors que ce dernier signifie selon le dictionnaire Larousse : « Obtenir pour soi réparation d’un acte offensant », « Agir de façon à punir l’auteur de l’offense qu’on a reçue, lui rendre la monnaie de sa pièce ». L’utilisation de ce verbe pronominal est un aveu de tout le mal fait aux opposants politiques par le régime actuel. Ce n’est pas moi qui le dis. C’est un aveu flagrant. La vengeance, c’est en effet « le dédommagement moral de l’offensé par la punition de l’offenseur ». Quand on utilise donc cette expression, on admet implicitement qu’on a causé du tort à autrui. Jeu de jambes de Mme Kandia contre jeu d’esprit de Kyria Doukouré : le débat est clos.

Mais au-delà, il faut expliquer à cette dame et aux narco-militants de la case que le réflexe de tribu assiégée qui a fait la réputation du RDR par le passé ne marche plus. C’est au nom de ce reflexe qu’on explique aux populations du nord que si les autres prennent le pouvoir, vous allez tous souffrir ! Avez-vous partagé votre bonheur avec ces populations pour qu’elles partagent votre malheur ? Votre fille va à l’école aux USA. Toutes les filles du nord sont-elles à l’école aux USA ?

Vous dites que votre bilan est inattaquable alors pourquoi préférez-vous mobiliser les populations du nord par la peur ? Vous alimentez le tribalisme, le communautarisme ethno-religieux pour cacher le syndrome de citadelle assiégée dont vous souffrez. N’avez-vous pas compris que les Ivoiriens sont fatigués de ces divisions et qu’ils aspirent à construire une nation ?

Téléchargez gratuitement et installez l’Application du lecourrierquotidien.com
en cliquant ici: lecourrierquotidien.apk

Mme Kandia, je peux comprendre que soyez accablée, élégiaque, émoussée, éreintée, asthénique, dépressive face à la situation politique qui vous échappe mais n’essayez pas de contaminer les Ivoiriens. Le RDR partira du pouvoir dans quelques mois et il n’y aura aucune chasse aux sorcières ni contre des cadres ivoiriens ni contre une population particulière ou un groupe religieux singulier. Je suis musulmane et du nord et votre rhétorique nauséabonde n’a aucun effet sur mon engagement à vous voir partir du pouvoir. Nous sommes fatigués de votre clique. Rideau !

Kyria Doukouré

Publicités

JN