JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

Qui est Cheick Al Aïma Boikary FOFANA ?

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Le Président du Conseil Supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM) et des affaires islamiques est un homme pluridimensionnel. Originaire de Tiékôrôdougou S/P de Djoulatiédougou, région du Kabadougou (Odiénné), Boikary FOFANA a vu le jour le 21 février 1943 à Adjamé. Ce polyglotte (anglais, français, arabe et malinké) va allier, durant son parcours universitaire, connaissances religieuses et académiques.

Titulaire d’une Maîtrise en sciences commerciales obtenue dans l’une des plus prestigieuses universités du monde, l’Université Al Azhar d’Egypte, c’est au sein de la Société Ivoirienne de Banque (SIB) qu’il mettra en exergue ses compétences. Du poste d’attaché de direction à celui de Directeur des relations sociales, de la formation et du personnel en passant par ceux de Fondé de pouvoir, de Directeur de l’agence de Cocody et de Directeur de l’Agence Centrale de Bouaké, ce fin technocrate va gravir les échelons dans cette multinationale avant de se retrouver responsable des ressources humaines avant sa retraite.

En plus de ces fonctions professionnelles, Boikary FOFANA occupera le poste d’Imam principal de la Mosquée des II-Plateaux Aghien. Il sera également le porte-parole du Conseil Supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM) avant d’en prendre la tête suite aux plébiscites de ses pairs imams. Cette consécration sera le fruit de longues années au service de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire. C’est surement ce qui a fait dire à l’historienne française Marie Miran dans son livre intitulé Islam, histoire et modernité en Côte d’Ivoire qu’«Aboubakar Fofana fut le grand stratège et le principal architecte du réformisme islamique ivoirien ». En effet, il est à l’origine de la mise en place de nombreuses associations et institutions telles que la Radio Al Bayane, l’Institut International de l’Immat en Afrique, le CNI, l’AEEMCI, la LIPCI, l’AJMCI etc.

Aussi, sa grande probité morale et sa maitre de la gestion de crises ont valu à cet homme de valeur d’intégrer le comité de médiation des religieux entre l’Etat et les différentes couches de la société depuis les Présidents Felix Houphouët Boigny, Henri Konan Bedié, Guéi Robert, Laurent GBAGBO jusqu’à Alassane OUATTARA.

En plus de sa fonction de Président du Conseil Supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM), il occupera les postes de Vice-Président de la Commission Nationale pour la Réconciliation et l’Indemnisation des Victimes (CONARIV) en 2015, de Vice-Président de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) en 2011 et de Membre de la Commission chargée de la réforme de la Constitution Ivoirienne en 1999 et de Membre de la Commission d’enquête sur les événements sanglants survenus à la cité universitaire de Yopougon en 1991.

Il fût également l’initiateur de la mise en place de la TV Al Bayane lancée . Et comme Dieu sait faire les choses , Il le rappel auprès de Lui juste après que le Cheikh eût parachever cette oeuvre .

C’est une grosse perte pour la communauté musulmane , la Côte d’Ivoire et l’Afrique .

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail
Publicités

5 pensées sur “Qui est Cheick Al Aïma Boikary FOFANA ?

  • 20 juin 2020 à 1 h 11 min
    Permalink

    Outstanding post however I was wanting to know if you could write a litte
    more on this subject? I’d be very grateful if you could elaborate a little bit further.
    Many thanks!

  • 21 juin 2020 à 12 h 46 min
    Permalink

    I needed to thank you for this excellent read!! I absolutely enjoyed every little
    bit of it. I’ve got you book marked to look at new stuff you post…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.