Réélu Président, Ouattara rend un vibrant hommage à KKB pour « sa confiance dans nos institutions »

Après la validation de sa réélection par le Conseil Constitutionnel ce lundi soir, Alassane Ouattara a prononcé ce soir un message à la Nation.

Dans ses hommages, Alassane Ouattara n’a surtout pas tari d’éloges à l’endroit de son challengeur Kouadio Konan Bertin.

Le Président nouvellement élu, Alassane Ouattara est particulièrement reconnaissant au candidat indépendant Kouadio Konan Bertin pour « son attachement à la paix ».

« À ce stade de mon propos, je voudrais féliciter monsieur Kouadio Konan Bertin, l’un des candidats à cette élection présidentielle pour son courage, son esprit d’ouverture et son attachement à la paix et à l’expression d’une démocratie vivante dans notre pays » a indiqué Alassane Ouattara.

Pour le Président Ivoirien, en effet, en participant à cette élection, l’ex-conseiller de Henri Konan Bédié a fait montre de « son attitude républicaine » et « sa confiance dans nos institutions mais plus encore dans le peuple ivoirien ».

Considérant que la démocratie repose sur le respect des lois et le respect des décisions des institutions, Alassane Ouattara a tenu à féliciter Kouadio Konan Bertin qui à reconnu sa défaite suite à l’annonce des résultats de l’élection présidentielle par les institutions compétentes que notre pays.

Faut-il le souligner, pour la paix, Alassane Ouattara a lancé un appel incessant au Président Henri Konan Bédié au dialogue.

« Conformément aux valeurs de paix et de dialogue que nous a légué le père de la nation ivoirienne le président Félix Houphouët-Boigny, je voudrais réaffirmer ma disponibilité, aujourd’hui comme hier, pour un dialogue sincère et constructif (…)

Je voudrais donc inviter mon aîné le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA à une rencontre dans les tous prochains jours pour un dialogue franc et sincère en vue de rétablir la confiance » a affirmé Alassane Ouattara.Dégnimani Yéo

Publicités

538 réflexions sur “Réélu Président, Ouattara rend un vibrant hommage à KKB pour « sa confiance dans nos institutions »