Refus de la France : Le général Tiani s'attaque à l'administration Pro-Bazoum IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

Refus de la France : Le général Tiani s’attaque à l’administration Pro-Bazoum

Publicités

La tension monte crescendo entre la France et le Niger. Après le refus de l’ambassadeur français de quitter le Niger, les nouvelles autorités nigériennes ont mis en branle une batterie de mesures.

Publicités

Au-delà de l’amour supposé de la France pour la « démocratie » et le Président nigérien déchu Mohamed Bazoum, c’est « l’uranium et le pétrole » au Niger qui semblent être au centre des tensions.

Plus de 20. 000 volontaires nigériens battent le pavé à Niamey depuis des jours pour réclamer le départ de la France.

Si l’ultimatum de 30 jours ordonné à l’armée française s’expire dans quelques jours, celui imposé à l’ambassadeur de France fait L’actualité.

En effet, depuis le dimanche soir, l’injonction donnée le 25 août à l’ambassadeur français Sylvain Itté de quitter le Niger « sous quarante-huit heures » est arrivée à terme. Mais, le Quai d’Orsay a refusé de s’exécuter.

Publicité

«. . . Les putschistes n’ont pas autorité pour faire cette demande, l’agrément de l’ambassadeur émanant des seules autorités légitimes nigériennes élues » en occurrence Mohamed Bazoum, ont aussitôt rétorqué les autorités françaises.

Publicité

Depuis hier, une batterie de décision est engagée le Général Tiani pour nettoyer toute l’administration publique du Niger de l’influence de Mohamed Bazoum.

Annonce

LIRE AUSSI : Coup d’État au Gabon: qui est Brice Clotaire Oligui Nguema, le nouvel homme fort?

Ainsi, par décret du Président du Conseil national pour la sauvegarde de la Patrie (CNSP) du 27 aoùt 2023 selon télé sahel, «il a été mis fins aux fonctions de Présidents et membres des Conseils ainsi que des Directeurs généraux de certaines Autorités de régulation».

La décision touche principalement aux secteurs de la communication; du transport privés et publiques; de l’ Office de l’ Aménagements hydro- agricoles et l’ Office des Produits Pharmaceutiques et Chimiques du Niger. Le décret met aussi fin «aux fonctions de Directeurs généraux DG des établissements, entreprises et sociétés publics».

Pour éviter toute surprise venant de la CEDEAO, les nouvelles autorités nigériennes ont élevé leur niveau d’alerte. Dans un message transmis à la radio, le chef d’ état- major des armées du Niger a ordonné la mise en état d’alerte maximale des forces armées du pays.

LIRE AUSSI : Coup d’Etat au Gabon : Gabon : l’Union africaine fait une demande aux militaires

« Dès la réception de ce message, mettez tout votre personnel en état d’alerte maximale », a déclaré Moussa Salaou Barmou. Pour le général, cette mesure est nécessaire pour éviter les surprises et d’assurer une réponse pertinente aux menaces d’agression de plus en plus palpables contre le pays

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!