Publicité
Annonces
Publicité
Actualité

Sanctions contre le Mali: Bamako porte plainte contre l’UEMOA

Publicités

Alors que l’UEMOA a participé aux sanctions de la CEDEAO contre le Mali et a mis en œuvre ces dispositions, le Mali a décidé de porter plainte. 

Le gouvernement du Mali avait condamné et qualifié les sanctions prises conjointement par la CEDEAO et l’UEMOA, d’illégales. Ces sanctions consistaient en effet à un embargo commercial et le gel des avoirs maliens dans les banques centrales et commerciales dans le pays membres de l’UEMOA. Après avoir sorti un communiqué pour dénoncer la mise en application des sanctions par l’UEMOA soulignant le fait que cela viole les textes de l’organisation, Bamako a décidé de déposer une plainte contre l’UEMOA.

Publicités

« A la demande du Gouvernement de la République du Mali, un collectif de six Avocats Maliens conduits par Maitre Moustapha S. M. Cissé, Avocat au Barreau du Mali et Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Mali, a saisi la Cour de Justice de l’UEMOA de deux recours contre les décisions issues de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de l’UEMOA en date du 09 janvier 2022 portant sanctions contre l’Etat du Mali », a indiqué un communiqué du bâtonnier de l’ordre des avocats du Mali.

LIRE AUSSI : Drame: Cet homme qui a tué sa sœur vient d’être libéré par les juges pour des raisons étranges

« Le premier recours tend à obtenir de la Cour de Justice de l’UEMOA, sise à Ouagadougou au Burkina Faso, l’annulation des décisions sus visées. Le deuxième recours tend à demander la suspension de l’exécution des sanctions eu égard aux effets gravement préjudiciables à l’Etat du Mali, aux populations maliennes et africaines vivant au Mali », ajoute le document.

Publicité

 

Publicité

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

N'Gloa Kwame

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!