Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

Situation en Ukraine : Inquiet, Voici le message poignant de Laurent Gbagbo

Publicités

Le président Laurent Gbagbo a présidé l’ouverture solennelle de la première session ordinaire du Comité de Contrôle du Parti.

Publicités

Après de brèves interventions de chaque contrôleur, deux interventions ont meublé cette cérémonie : Celle de Mme Amon Agoh Marthe, Présidente du Comité de Contrôle et du Président Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI.

Bien évidemment, au cours de son adresse, Laurent Gbagbo ne pouvait pas ne pas se prononcer sur la guerre en Ukraine, parce que, dira-t-il, « elle engage un des grands dans le monde: la Russie », « La Russie est l’un des 5 membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU. Les États-Unis Unis, l’Angleterre, la Chine, la France et la Russie. Ce sont eux qui ont créé l’ONU et qui se sont donnés le droit de veto et ils ne changent pas. Ils sont toujours membres du Conseil de sécurité. Et c’est un de ceux-là qui est engagé. Parce qu’en même temps, ils ont tous l’arme nucléaire. Quand un de ces 5 pays est engagé dans un conflit qui secoue le monde, ce n’est pas un petit conflit », s’est-il inquiété.

Pour le leader du PPA-CI, un dérapage peut vite arriver étant donné que ces puissances ont l’arme nucléaire. « L’arme nucléaire, depuis la deuxième guerre mondiale, nous n’entendons parler que des essais mais on n’a pas encore vu une guerre ou l’arme nucléaire est utilisée », a souligné le Président Gbagbo annonçant une réunion du PPA-CI pour discuter sur la situation mondiale. À l’entendre, elle va avoir des implications sur l’Afrique : le prix du carburant va monter puisque toutes les voies de communication maritimes sont potentiellement bloquées, toutes les voies de circulation monétaire sont potentiellement bloquées.

LIRE AUSSI: L’acteur Abou Viateur, membre du duo « Sory et Séry » est frappé par un deuil

Publicité

Pour Gbagbo, il ne s’agit pas seulement de nourriture. Puis d’interpeller les Africains. « Il faut que les Africains réfléchissent et prennent des positions, pour que de tels conflits qui se déroulent ailleurs n’aient pas trop d’influences négatives sur l’Afrique. Ça aura forcement des influences, mais il ne faut pas que ça ait trop d’influences. L’Afrique est là, silencieuse, elle ne sait même pas ce qu’il faut faire pour les Africains là-bas, parce que paraît-il, il y a des actes de racisme. Mais je vous demande de réfléchir. Je convoquerai des réunions pour en discuter », a-t-il soutenu.

Publicité

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

N'Gloa Kwame

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!