Un gendarme révèle comment le général Apalo veut monter un faux complot contre Guillaume Soro

La folie et la paranoïa gouvernementales ont atteint des sommets en Côte d’Ivoire. Dans son entreprise suicidaire de se maintenir au pouvoir à tous les prix au-delà du terme de son mandat légal, le régime du président Alassane Dramane Ouattara cherche désespérément un projet de coup d’état à imputer à M. Soro Kigbafori Guillaume, pour justifier la répression contre ce dernier, ses partisans et l’ensemble de l’opposition en général.

L’homme chargé de cette basse besogne est le général de division Touré Apalo Alexandre, commandant supérieur de la gendarmerie nationale.

Grâce au témoignage exceptionnel d’un gendarme emprisonné, nous sommes en mesure de dire que le régime ne détient aucune preuve de complot contre la sûreté de l’État impliquant Soro Kigbafori Guillaume, et que, bien au contraire, il cherche frénétiquement à en créer de toutes pièces pour le compromettre.

Cet homme, détenu depuis plus de deux mois à la prison centrale d’Abidjan, a été enlevée en pleine nuit de sa cellule par des gendarmes encagoulés, pour être présenté au général Touré Apalo à l’École de gendarmerie. L’objectif de ce rapt était de convaincre le pauvre Maréchal des Logis de faire une déclaration sur procès-verbal dans laquelle il affirmerait qu’ils ont fait la mutinerie de 2017 (celle des 12 millions, dont seuls 5 millions avaient été payés à l’époque) à l’instigation de Guillaume Soro. Pis, le général Apalo lui demandait d’impliquer certains chefs de guerre dans le complot dont le défunt colonel Issiaka Ouattara dit Wattao ainsi que de nombreux officiers issus de la rébellion des Forces Nouvelles. Le général Touré Apalo Alexandre en personne, lui a demandé de laisser la gendarmerie cacher des armes dans sa maison de fonction, lesquelles armes seront reconnues par lui comme ayant été fournies par Soro Guillaume pour faire un coup d’État. En contrepartie, il obtiendrait facilement ses galons d’officier et recevrait une somme d’argent qu’il n’avait jamais vu de ses yeux et n’aurait jamais espéré recevoir de son vivant.

Le digne gendarme, malgré les menaces de destruction de sa carrière, a refusé d’impliquer Guillaume Kigbafori Soro dans un complot qui n’existe pas et a refusé de se prêter à la farce du général Apalo. Désormais sa vie est en jeu. C’est pourquoi, pour le protéger, son témoignage est rendu public et l’enregistrement que vous allez entendre, sera transmis aux organisations de défense des droits de l’homme, à des avocats pour saisir toutes les juridictions nécessaires à la sauvegarde de la vie de ce courageux soldat et à des institutions internationales.

Écoutez attentivement pour voir de quoi est capable Alassane Dramane Ouattara dans sa folie pour détruire Guillaume Kigbafori Soro, ignorant que cette folie est autodestructrice et qu’elle risque de se retourner contre lui-même.

TOURE Moussa

Publicités