Une école de sorcellerie en gestation au pays de Talon (Bénin)

Une école de sorcellerie en gestation au pays de Talon (Bénin)

Les faits se passent au Bénin, dans la ville d’Abomey-Calavi, la plus grande ville du Bénin où se trouve la plus grande université du Pays. En effet, après sa soutenance de sa  thèse de Doctorat, Florent Eustache Hessou, animateur culturel a déclaré: « A la fin du mois, je crée mon école de sorcellerie ».

En effet, il a a soutenu la semaine dernière sa thèse de Doctorat sur le thème : « Représentations sociales de la sorcellerie (AZE) chez les Fons du Sud-Bénin ».

Voir aussi: Urgent: des prostitués arrêtées et déférées

Le désormais docteur en Socio-anthropologie de l’Université d’Abomey-Calavi, veut à travers cette école,  « enseigner les sciences qu’il vient de découvrir dans sa thèse, afin que personne ne soit ni bourreau, ni victime ». Pour que personne ne lui nuise et qu’il ne nuise à personne.

Pour lui, il ne s’agira pas d’apprendre à « manger les gens ». « On va donner les connaissances pour que celui qui passe dans cette école-là soit sérieusement aguerri, afin que personne ne lui nuise et que lui-même ne nuise à personne »,  assure-t-il.

A lire également: Urgent: terreur à Gagnoa, des têtes tranchées et emportées

Rappelons que c’est au bout de sept (7) années de recherches que le journaliste de la télévision nationale a soutenu sa thèse. Il se réjouit de ce que le jour de sa soutenance ait coïncidé avec le retour des trésors royaux au Bénin.

Par ailleurs, son directeur de thèse, le Professeur Dodji Amouzouvi a rappelé qu’il n’est pas le premier à prendre ce sujet. Avant lui, deux autres ont essayé, mais ne sont pas allés au bout. C’est pour cela qu’il a salué la détermination de l’animateur culturel.

Publicités

JN