Une famine inévitable en Afrique après le coronavirus

Une famine inévitable en Afrique après le coronavirus

L’Afrique restera un mystère dans cette affaire de pandémie. Sa résilience face au Covid19 continue de susciter beaucoup de questions, pour l’instant sans réponse.

Après, les dirigeants de l’OMS et de l’ONU qui avaient parié sur l’apocalypse en Afrique, c’est autour d’un ancien ministre français de la santé de prédire une autre catastrophe.  En effet, pour Philippe Douste-Blazy, l’Afrique pourrait faire Face à une famime due au Covid19.

«Le coronavirus va entraîner non pas une grande épidémie de coronavirus en Afrique, mais une catastrophe absolue sur la nutrition. Soit une sous-alimentation, soit une malnutrition chronique», pense Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de la Santé, en direct sur Punchline de CNEWS.   Selon lui, même si l’Afrique échappait à un désastre direct de l’épidémie , elle ne pourrait pas s’en sortir devant la famine que celle-ci va provoquer

Comme on le voit , deux mois après les « prophéties apocalyptiques » sur l’Afrique, qui n’arriveraient peut-être pas, c’est la famine qui est maintenant annoncée par cet ancien ministre français.Tous ces propos montrent en réalité, le mystère qui entoure la résistance de l’Afrique face à une pandémie qui ravage l’occident. Peut-on tout expliquer scientifiquement sur cette terre ? Avec le covid19 et l’Afrique, on peut répondre par le négatif. Rappelons que depuis le début de la pandémie, l’Afrique reste le continent le moins touché au monde avec seulement 2240 décès et moins de 70.000 infectés, un chiffre bien en deçà des prévisions catastrophiques de l’OMS.

Dalaï.

Publicités

JN