Urgent: C’est gâté à Abobo; les enfants en conflit avec la loi font vivre « l’enfer » aux populations

Urgent: C’est gâté à Abobo; les enfants en conflit avec la loi font vivre « l’enfer » aux populations

La situation devient de plus en plus critique dans commune d’Abobo. Comme vous le savez peut être, Abobo est la commune d’Abidjan la plus touchée par le phénomène  de microbe, (enfants en conflit avec la loi). Dans cette commune, pas un seul jour ne passe sans que ces enfants en conflit avec la loi, ne sèment la terreur.

A ne pas manquer: Affrontement à Abobo: Des morts et blessés grave

En effet, les populations du district d’Abidjan font face à un épineux problème qui met à mal de façon récurrente leur sécurité et leur quiétude. Il est question d’un malheureux phénomène bien connu et présent, c’est le phénomène des enfants en conflit avec la loi communément appelés « les microbes ».

A lire également: Urgent: Information importante de la rédaction d’ivoire tv5

Ces enfants en conflit avec la loi, essentiellement âgés de huit à dix-sept ans, sont dans les rues munis d’armes. Ils agressent, volent, terrorisent et parfois tuent leurs victimes. Ils agissent en groupe, et le plus souvent sous l’emprise de la drogue.

Le mode opératoire de ces enfants en conflit avec la loi est bien connu de tous, il s’agit de mener en bande organisée des agressions par le moyen d’armes blanches telles que les machettes et couteaux

A ne pas manquer: Urgent: Mali- Le Mouvements de l’Azawad Dit Non à l’arrivée des russes au Mali

Ils arrivent même le plus souvent que pour le contrôle d’une zone des bandes rivales de « microbes » se livrent de violents combats au sein des quartiers terrorisant ainsi les populations.

C’est le cas pour les populations du quartier de N’dotre camp ONUCI dans la commune d’Abobo. Ces dernieres vivent actuellement le calvaire de agressions répétées de ces individus sans foi ni loi.

Une publication d’un temoin, sur la plate-forme « Police Secours » , a mis en lumière les agissements de ces agresseurs.

A lire: Cote D’ivoire: Mauvaise nouvelle pour Charles Blé Goudé

 » La zone N’Dotré quartier Camp ONUCI(Anonkoua Sodeci) : bagarre des groupes microbe à la machette depuis un certain temps. Nous avons besoin de présence policière, on ne peut plus sortir de peur de se faire agresser » Les forces de police sont donc urgemment invitées à porter assistance aux populations. Ces agresseurs ne peuvent et ne doivent en aucun cas imposer leurs lois aux honnêtes citoyens.

Publicités

JN