URGENT: Macron rappelle discrètement son ambassadeur en Côte d’Ivoire

Emmanuel Macron est actuellement dans une situation très complexe par rapport à la candidature d’Alassane Ouattara, le président ivoirien, en course pour un 3e mandat, malgré la vive protestation des opposants. Le chef d’État français avait pourtant félicité son homologue de la Côte d’Ivoire quand celui-ci avait décidé de ne pas briguer un autre mandat après ses deux quinquennats. Aujourd’hui, l’Élysée est bien embarrassé.
L’ambassadeur Gilles Huberson rappelé en douce à Paris par Macron

“Je salue la décision historique du président Ouattara, homme de parole et homme d’État, de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle. Ce soir, la Côte d’Ivoire donne l’exemple”, s’était exprimé Emmanuel Macron le jeudi 5 mars 2020 quand Alassane Ouattara a annoncé sa volonté de ne pas se porter candidat à la présidentielle d’octobre.

“Tout au long de ma carrière, j’ai toujours accordé une importance particulière au respect de mes engagements. En conséquence, j’ai décidé de ne pas être candidat en 2020”, avait lancé le président ivoirien devant les députés et sénateurs réunis en congrès à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro.

Puis le chef de l’État d’ajouter sur son compte Twitter : “Je voudrais annoncer solennellement, que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération.”

Pour lui succéder, Alassane Ouattara a porté son choix sur Amadou Gon Coulibaly qui occupait alors le poste de Premier ministre. Mais le chef du gouvernement décède brutalement le 8 juillet 2020 en plein Conseil des ministres des suites d’un malaise cardiaque.

Tout est à refaire. Le patron du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix se retient de désigner un autre candidat et revient sur sa parole. Il n’en fallait pas plus pour susciter la colère de ses adversaires politiques qui soutiennent que sa candidature est illégitime et anticonstitutionnelle.

En fin de compte, le Conseil constitutionnel valide le dossier du candidat du RHDP. Guillaume Soro, Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’guessan, il faut le noter, ont écrit à Emmanuel Macron pour dénoncer le 3e mandat de l’ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI).

Alassane Ouattara et Emmanuel ont échangé le vendredi 4 septembre à l’Élysée. Si la présidence française ne s’est pas prononcée sur le tête-à-tête entre les deux hommes, le chef de l’État ivoirien, lui, s’est empressé de publier deux tweets.

Au moment où la campagne présidentielle s’ouvre en Côte d’Ivoire, on apprend auprès de La Lettre du Continent qu’Emmanuel Macron a discrètement rappelé à Paris Gilles Huberson, l’ambassadeur de France au pays d’Alassane Ouattara, pour “raison administrative”.source : afrique-sur7.fr

Publicités

2 pensées sur “URGENT: Macron rappelle discrètement son ambassadeur en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.