Vagondo Diomandé clarifie les rumeurs sur ses relations avec le DG de la Police Nationale | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéNews

Vagondo Diomandé clarifie les rumeurs sur ses relations avec le DG de la Police Nationale 

Publicités

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité de Côte d’Ivoire, a accordé mercredi soir une interview exclusive à TV5 Monde, en marge de sa participation à la 23ᵉ édition de MILIPOL Paris.

Publicités

Le Général Vagondo Diomandé a abordé divers sujets, notamment les spéculations autour de sa relation avec le Directeur Général de la Police nationale, le Général Youssouf Kouyaté.

Interrogé sur les rapports prétendument difficiles entre lui et le DG de la Police nationale, une question qui alimente les discussions dans les médias ivoiriens, le Général Vagondo Diomandé a tenu à dissiper ces spéculations en réaffirmant l’unité entre la Police ivoirienne et son Ministère de tutelle.

« Les rapports n’ont jamais été difficiles entre un soldat et son supérieur hiérarchique, a-t-il déclaré. Le général Youssouf Kouyaté est un policier très discipliné qui, à ma connaissance, n’a jamais eu de rapports difficiles avec le moindre de ses supérieurs », a clarifié le ministre, sans plus de commentaires.

Les allégations de tensions entre les deux généraux ne sont pas nouvelles. Cinq mois avant l’élection présidentielle de 2020, des rapports ont émergé suggérant que le ministre Vagondo avait réduit l’influence du Général Kouyaté en lui retirant certaines prérogatives.

Publicité

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : trois maires du PDCI-RDA chez Simone Gbagbo, les raisons 

Publicité

En juillet 2021, de nouvelles tensions étaient évoquées au sujet d’affectations dans les districts et commissariats.

Annonce

Le 2 février 2023, de nouveaux rapports de tensions ont émergé, concernant cette fois-ci des bureaux. Le général Youssouf Kouyaté aurait formulé une demande pour occuper les anciens bureaux du ministre, une requête catégoriquement refusée.

C’est finalement le 6 février que le ministre de l’Intérieur a répondu aux rumeurs lors d’une cérémonie de présentation au drapeau des recrues à l’École de Police d’Abidjan, en affirmant que les spéculations visaient à semer le doute dans l’esprit des Ivoiriens.

LIRE AUSSI : PPA-CI : palabres internes, Gbagbo sanctionne lourdement plusieurs responsables

« Il n’y aura jamais de zone d’ombre entre la police nationale et son ministre. Je voudrais que chacun se le tienne pour dit et que ceux qui ont des choses à savoir, qu’ils viennent nous demander », avait déclaré le ministre de la Sécurité, indiquant l’ouverture à la transparence de son ministère.

 

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!