2025: Alassane Ouattara pourrait renoncer à un quatrième mandat, voici celui qui est pressenti pour le remplacer | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

2025: Alassane Ouattara pourrait renoncer à un quatrième mandat, voici celui qui est pressenti pour le remplacer

Publicités

Le jeudi 6 juin 2024, Linfodrome a rapporté qu’ à moins d’ un retournement spectaculaire, le président ivoirien Alassane Ouattara semble sur le point de renoncer à briguer un quatrième mandat lors de l’ élection présidentielle de 2025.

Publicités

Selon des sources bien informées au sein de la présidence, le chef de l’ État et leader du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) envisagerait de se retirer de la course électorale, ouvrant ainsi la voie à son vice- président, Tiémoko Meyliet Koné, comme successeur potentiel. Tiémoko Meyliet Koné, actuellement vice- président de la République, apparaît comme le favori pour représenter le RHDP lors de l’ élection présidentielle de 2025. Ancien gouverneur de la Banque Centrale des États de l’ Afrique de l’ Ouest (BCEAO), Koné a été nommé vice- président en 2022 et a depuis gagné en visibilité sur la scène politique ivoirienne. Il représente fréquemment le président Ouattara lors de diverses cérémonies officielles, tant au niveau national qu’ international, une stratégie visant à le familiariser avec le grand public et à préparer sa possible candidature.

” Notre parti regorge de nombreux cadres compétents, et Tiémoko Meyliet en est l’ un des plus éminents” , a confié une source interne du RHDP. Cette déclaration reflète le sentiment au sein du parti, où Meyliet Koné est largement respecté et considéré comme un choix naturel pour succéder à Ouattara. En vue de l’ élection de 2025, il est également envisagé que Tiémoko Meyliet Koné soit accompagné par un autre cadre influent du RHDP pour former un ticket électoral fort.

Cette décision stratégique devrait être officialisée le 18 ” ju*in” prochain, lorsque le président Ouattara s’ adressera au Congrès ivoirien. L’ annonce de cette décision est attendue avec une grande impatience, notamment par la société civile et les acteurs politiques du pays. Pulchérie Gbalet, militante des droits de l’ homme, a exprimé son espoir de ne pas voir Ouattara se représenter, déclarant: “Nous espérons qu’ il n’y aura pas de surprise désagréable le 18 juin. “En effet, Alassane Ouattara a déclaré à plusieurs reprises qu’ il ne serait pas candidat à un quatrième mandat. En 2020, des circonstances exceptionnelles, notamment le décès du candidat désigné Amadou Gon Coulibaly, I’ avaient contraint à se représenter. Cependant, dans une interview
accordée à RFI et France 24 en octobre 2020, il avait clairement affirmé: “En 2025, ça suffit comme ça! C’ est un sacrifice que je fais cette année. Alors pour 2025, il me serait difficile, même impossible, de me présenter. “Le suspense reste donc entier jusqu’ au 18 juin, date à laquelle la décision finale d’ Alassane Ouattara pourrait redéfinir l’ échiquier politique ivoirien. Au sein des états- majors du RHDP, I’ espoir demeure que Ouattara puisse finalement se représenter, bien que le parti soit prêt à s’ adapter à toute éventualité. ” Peu importe le candidat qu’ il désignera, nous sommes prêts à relever le défi de la mobilisation et à apporter notre soutien indéfectible au candidat désigné pour que le RHDP conserve le pouvoir”, a déclaré une source interne.

Publicité

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!