Burkina Faso : Le gouvernement dissout le Haut conseil pour le dialogue social | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéMonde

Burkina Faso : Le gouvernement dissout le Haut conseil pour le dialogue social

Publicités

Le gouvernement burkinabè à décider en séance du conseil des ministres de ce vendredi de dissoudre le Haut Conseil pour le Dialogue social (HCDS), selon la ministre de la Justice et des Droits humains chargée des Relations avec les Institutions, Garde des Sceaux, Bibata Nebie/Ouédraogo.

Publicités

En effet, au titre du ministère en charge de la justice, le Conseil des ministres a adopté un décret portant dissolution du Haut Conseil pour le Dialogue social (HCDS),

« Sur la base d’un rapport qui a révélé en quoi il est nécessaire de dissoudre cette institution, le conseil a adopté ce décret qui nous permet d’avancer dans les recommandations issues des Assises nationales, où il est ressorti que certaines institutions non seulement ne sont pas indispensables comme on le pense, mais également sont des structures qui peuvent être budgétivores », a indiqué la ministre de la Justice et des Droits humains chargée des Relations avec les Institutions, Garde des Sceaux, Bibata Nebie/Ouédraogo.

LIRE AUSSI : Le couple Didi B et sa femme victime d’une “mauvaise nouvelle”

Le Haut Conseil du dialogue social est une institution nationale à compositiont ripartite (Gouvernement-Employeurs-Travailleurs) qui avait pour mission la promotion du dialogue social.

Publicité

Depuis sa création, plusieurs difficultés ont cependant émaillé son opérationnalisation.

Publicité

En outre, des similitudes ont été constatées entre les attributions du Haut Conseil pour le dialogue social et celles d’autres structures intervenant dans le domaine du dialogue social. Il s’agit entre autres du Médiateur du Faso, du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, de la Commission mixte paritaire de négociation salariale du secteur privé et des cadres de concertation Gouvernement-Organisations syndicales de travailleurs.

Annonce

LIRE AUSSI : Frontière Burkina-Cote D’ivoire : des postes de douane attaqués par des hommes armés

Selon le gouvernement, ce conflit positif de compétence annihile les efforts de coordination et de capitalisation des actions de mise en œuvre des recommandations sur le dialogue social pour lesquels le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale est formellement et pleinement investi.

La dissolution du Haut Conseil du dialogue social marque la volonté du Gouvernement de réduire le train de vie de l’État dans un contexte de raréfaction de ressources financières.

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!