Cameroun : Des voyous appelés « Microbes » envahissent Douala et sèment la terreur | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéDivers

Cameroun : Des voyous appelés « Microbes » envahissent Douala et sèment la terreur

Publicités

La nuit du 13 décembre n’a pas été de tout repos pour les habitants de Douala confrontés à une horde de jeunes délinquants appelés « Microbes » comme en Côte d’Ivoire.

Publicités

De jeunes délinquants constitués en groupes criminalisés ont jeté leur macabre dévolu sur des paisibles populations au Cameroun ce jour. Avec le même modus operandi que les Microbes d’Abidjan en Côte d’Ivoire, ils arrivent en grand nombre et surprennent les populations dans les rues avec des armes blanches. Violents et surexcités, ils dépouillent tout le monde sur leur passage.

A Douala, capitale économique du Cameroun, ils ont semé une vraie pagaille cette nuit. Selon plusieurs sites d’informations camerounais, les habitants de certains quartiers comme Ndogbong, New bell, Akwa, Deido, et bien d’autres à Douala, ont reçu la visite de ces jeunes voyous se surnommant les « Microbes ».

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Après la gendarmerie, voici pourquoi la police est mise en alerte

Sur des vidéos amateurs relayées sur les réseaux sociaux, on voit des populations prenant la poudre d’escampette à la vue de ces jeunes qui sont arrivés en vagues à moto dans certains quartiers. Ceux qui dinait devant ou dans des restaurants ont eu la vie sauve en s’enfermant avec les tenanciers.

Publicité

LIRE AUSSI : « Les enfants d’Houphouët ne sont pas des extraterrestres » : Après le discours de Gbagbo à Adzopé, Cissé Bacongo réplique

Publicité

Agressions et vols ont été commis sur le passage des microbes. Dans d’autres quartiers, les populations ont pu mettre la main sur certains microbes. La Police aussi s’est déployée pour les arrêter.

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!