Drame à Touba : une femme reçoit une balle perdu au ventre après un braquage | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéDivers

Drame à Touba : une femme reçoit une balle perdu au ventre après un braquage

Publicités

S.M, une femme, a été blessée par balle et une somme de plus de 9 millions de FCFA a été emportée lors d’un braquage le 15 mai 2023, à Touba.

Publicités

Selon des témoins, deux braqueurs sur une moto, ont intercepté, aux environs de 12 heures, deux agents, dont la gérante d’une agence commerciale, également à moto, qui se dirigeaient vers une banque pour procéder au versement de la recette journalière.

LIRE AUSSI : Margarita Simonyan : la rédactrice en chef de Sputnik et RT victime de menace

Malheureusement, dame S. M. qui était dans les environs a reçu une balle perdue dans le ventre. Elle a été évacuée au Centre hospitalier régional (CHR) de Touba pour des soins.
Selon son mari, F. L., dame S.M revenait de la sous-préfecture où elle s’était rendue pour le renouvellement de sa carte nationale d’identité (CNI) quand elle s’est retrouvée au cœur de la scène de braquage, précisant que selon le médecin, la vie de son épouse est hors de danger.

« Les bandits suivaient leurs victimes qui étaient à moto aussi. Arrivés juste au niveau d’une agence de microfinance, ils sont passés devant et l’un d’eux qui tenait une arme à feu a intimé l’ordre au conducteur de garer. Il a sommé la gérante qui portait le sac contenant l’argent de le lui remettre en tirant en l’air », a rapporté le commissaire de police de Touba, Okou Wahi.

Publicité

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Accusé, Adama Coulibaly dénonce des “allégations infondées”

Publicité

Une enquête est ouverte par les éléments de la police nationale pour mettre le grappin sur les malfrats qui ont pris la poudre d’escampette en passant par le rond-point central de la ville.

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!