Le célèbre chanteur de la Rumba congolaise, Koffi Olomide est condamné le lundi à 8 ans de prison

Le célèbre chanteur de la Rumba congolaise, Koffi Olomide est condamné le lundi à 8 ans de prison
Le célèbre chanteur de la Rumba congolaise, Koffi Olomide est condamné le lundi à 8 ans de prison par le Tribunal correctionnel de Versailles.
Les parties civiles ont déclaré avoir été forcées à subir des relations sexuelles « plusieurs fois » puis « trois fois par semaine » pour l’une ou « trois ou quatre fois dans le mois »pour une autre.
Antoine Christophe Agbepa Mumba, dit Koffi Olomidé, né le 13 juillet 1956 à Kisangani en RDC a réfuté toutes les accusations d’agressions sexuelles et de séquestration qui le visent lors de son procès en appel lundi.

C’est un serpent de mer judiciaire qui pointe à nouveau le nez . Antoine Agbepa Mumba , dit Mopao avait été accusé d’une pléthore de chefs d’accusations en 2019 sur quatre de ses danseuses. Au bout du compte , il avait été reconnu coupable d’ »atteinte sexuelle » sur l’une de ces jeunes femmes, déclarée mineure au moment des faits. Parallèlement , il avait écopé ,en première instance d’une peine de deux ans de prison avec sursis . Insatisfait du verdict , le ministère public, qui avait requis sept ans d’emprisonnement ferme, avait fait appel.

Voir aussi: Laurent Gbagbo a envoyé Hubert Oulaye hez Simone Ehivet Gbagbo, pour intègre le nouveau parti: voici sa réponse

Ce lundi marquait le début de l’acte 2 du procès . Droit dans leurs bottes , les 4 plaignantes qui avaient portés plainte entre 2007 et 2013, maintiennent leur version des faits . Les ex-danseuses accusent en effet Koffi Olomidé , lors de ses tournées françaises,  d’avoir eu des relations sexuelles non-consenties avec elles parfois à l’hôtel, et souvent en studio d’enregistrement .

Publicités

JN