Nouveau danger pour la France ? Le gouvernement de transition au Mali se muscle par cette décision

Publicités

Le mercredi 29 novembre 2023, le gouvernement de transition au Mali a renforcé son pouvoir en adoptant un texte lors du conseil des ministres.

Publicités

Ce texte confère au gouvernement la compétence de régler des traités à travers des ordonnances, contournant ainsi le processus habituel de ratification parlementaire.

Cette augmentation de pouvoir suscite des inquiétudes quant à ses implications, en particulier dans le contexte des relations déjà tendues entre la France et le Mali.

Liberté accrue pour le gouvernement au Mali

Traditionnellement, les traités ne sont applicables dans un pays qu’après avoir été ratifiés par le parlement.

En conseil des ministres le mercredi, le gouvernement d’Assimi Goita a choisi de changer la donne.

La ratification des traités pourra désormais se faire le biais d’ordonnances. Cela accorde une plus grande liberté à l’exécutif malien pour l’application des accords internationaux sans attendre l’aval du parlement.

Risques pour les relations franco-maliennes

Les relations entre la France et le Mali connaissent déjà des tensions, et cette montée en puissance de l’exécutif malien soulève des préoccupations quant à d’éventuels traités qui pourraient ne pas être favorables aux intérêts français.

Notamment, l’année précédente a vu le Mali se tourner vers la Russie, marquant un éloignement par rapport à ses relations antérieures avec la France.

LIRE AUSSI : Russie : Le président Vladimir Poutine demande à la population d’avoir au moins 8 enfants, voici la raison

Les relations entre les deux pays se sont détériorées davantage il y a quelques mois lorsque Paris a suspendu la délivrance des visas aux ressortissants maliens, provoquant une réplique de Bamako en vertu du principe de réciprocité.

Ces tensions passées soulignent la fragilité des relations bilatérales et laissent place à des préoccupations quant à de possibles décisions unilatérales du gouvernement malien qui pourraient aggraver ces frictions.

Publicités
Publicités
Quitter la version mobile