PDCI : Tidjane Thiam en ordre de bataille pour la présidentielle de 2025

Publicités

A moins de deux ans de l’échéance présidentielle, le PDCI-RDA se mobilise et déploie ses troupes sur l’ensemble du territoire ivoirien. Le parti d’opposition a en effet nommé des “hauts représentants” dans les 31 districts du pays, une décision prise par le président du parti, Tidjane Thiam, le 5 mars dernier.

Publicités

Ces émissaires, qui seront secondés par des “cellules de soutien” composées d’élus locaux, auront pour mission de:

Objectif affiché : “Mieux structurer le maillage territorial” et reconquérir l’électorat en vue du scrutin de 2025.

Fondé en 1946, le PDCI-RDA a dirigé la Côte d’Ivoire pendant près de 40 ans avant d’être évincé du pouvoir en 1999. Principal parti d’opposition, il entend jouer un rôle moteur dans la présidentielle à venir et profiter des dissensions au sein de la majorité au pouvoir.

En nommant des représentants dans chaque district, le PDCI-RDA envoie un signal fort de sa volonté de reconquérir le terrain et de peser à nouveau sur l’échiquier politique ivoirien.

Reste à savoir si cette stratégie sera payante et si le parti parviendra à mobiliser suffisamment d’électeurs pour espérer l’emporter en 2025.

Analyse:

En conclusion, le PDCI-RDA est en ordre de bataille pour la présidentielle de 2025. La nomination de “hauts représentants” dans chaque district est une étape importante dans la préparation du parti à ce scrutin crucial. Reste à savoir si cette stratégie sera suffisante pour lui permettre de reconquérir le pouvoir.

Publicités
Publicités
Quitter la version mobile