Présidentielle 2025 : Gbagbo dévoile les 10 piliers de son action gouvernementale | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

Présidentielle 2025 : Gbagbo dévoile les 10 piliers de son action gouvernementale

Publicités

La première convention du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) s’est tenue avec succès ce vendredi 10 mai 2024 au Sofitel Hôtel Ivoire de Cocody, comme constaté sur place par KOACI.

Publicités

Même si l’ancien président ivoirien, pour l’heure radié de la liste électorale suite à sa condamnation à 20 ans de prison dans l’affaire du casse de la BCEAO, cela n’a pas empêché ses camarades de le désigner comme leur candidat au prochain scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire.

Après les travaux de la matinée, le vendredi soir était consacré à l’investiture du candidat Laurent Gbagbo, choisi à l’unanimité par ses responsables du PPA-CI pour défendre les couleurs de ce parti aux élections présidentielles de 2025.

Odette Sauyet, présidente de la convention, a exprimé sa reconnaissance envers Laurent Gbagbo, soulignant l’importance de son leadership pour le parti et le pays.

“J’ai donc le plaisir de vous annoncer que la convention du PPA-CI du 10 mai 2024 a désigné à l’unanimité le camarade Laurent Gbagbo comme son candidat à l’élection présidentielle de 2025”, a déclaré Odette Likikouet Sauyet, présidente de la convention.

Publicité

La présence de plusieurs représentations diplomatiques, dont celle de la France, a ajouté à la solennité de l’événement, démontrant l’attention internationale portée à cette cérémonie.

Publicité

“Dès sa prise de pouvoir, le président Laurent Gbagbo va faire un audit de la dette de la Côte d’Ivoire. Il n’y aura plus d’endettement sauvage”, a déclaré Justin Koné Katinan, président du conseil stratégique et politique du PPA-CI, en exposant les 10 piliers de l’action gouvernementale à venir.
Ces piliers ont été expliqués en détail par Justin Koné Katinan, président du conseil stratégique et politique du PPA-CI, démontrant la volonté du parti d’aborder les défis complexes qui attendent le prochain gouvernement.

Annonce

Les 10 piliers concernent la santé, l’éducation, le logement, la sécurité et la défense, la décentralisation, la diplomatie, la lutte contre le chômage, le sport, la culture et le tourisme, l’économie et les infrastructures, l’État de droit et la démocratie, la lutte contre la corruption.

Dans son discours d’orientation, Gbagbo a dévoilé les engagements de son action gouvernementale pour les 5 prochaines années, mettant l’accent sur une politique axée sur l’humain et visant à transformer la nation ivoirienne.

“Le premier engagement que je peux prendre devant vous, c’est que je vais faire un seul mandat pour fixer les clous parce qu’il y a beaucoup de personnes qui jouent avec la gestion de l’État et on n’a pas besoin de plus d’un mandat pour ça. Le deuxième engagement que je prends, c’est que notre pays a eu beaucoup de problèmes, mais nous ne connaissons pas la vérité sur tous ces conflits. Qui a fait la rébellion, ce ne sont pas les enfants que nous voyons là. Qui a pensé à la rébellion, qui a fait le coup d’État de 1999 et qui a créé tous les conflits que nous avons vécus. Il faut repenser tous ces problèmes et réconcilier les Ivoiriens”, a-t-il déclaré.

Gbagbo, dans son discours, a une fois de plus accepté sa désignation comme candidat du PPA-CI.

“Une fois encore, j’accepte d’être votre candidat pour aller à la bataille parce qu’il s’agit de la Côte d’Ivoire et il s’agit de l’Afrique. C’est chez nous. Nous devons nous battre pour nous-mêmes. Si nous voulons que notre pays soit bien, menons des combats, sans combat, nos pays n’auront rien”, a lâché Gbagbo.

Il s’est également engagé à désendetter la Côte d’Ivoire et à réformer en profondeur les institutions, notamment la commission électorale indépendante, pour garantir des élections libres et équitables en 2025.

“Les gens pensent que gérer un pays, c’est une histoire d’économie. Je ne sais pas où ils ont appris ça, il ne faut pas qu’on se trompe. Il faut qu’en Côte d’Ivoire, les gens cessent de confondre la pensée, la décision et l’applicabilité qu’on fait. C’est l’homme politique qui décide de la politique économique”, a expliqué Gbagbo.

L’un des engagements forts de Gbagbo, c’est de transférer effectivement la capitale de la Côte d’Ivoire à Yamoussoukro.

Dans son appel aux populations ivoiriennes, Gbagbo a promis d’œuvrer avec intégrité et détermination pour le bien-être de tous.

“Les élections qui arrivent, il faut voter pour des personnes qui mettent en corrélation la parole donnée et leurs actions. Donnez-moi le pouvoir en 2025 et vous verrez”, a conclu Laurent Gbagbo.

Après son investiture, Laurent Gbagbo prévoit d’entamer des tournées à travers le pays, commençant par Bonoua le 14 juillet 2024, pour écouter les préoccupations des citoyens et présenter sa vision pour l’avenir de la Côte d’Ivoire.

 

Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!