Révélations sur le meurtre de l’institutrice et de son fils : “Il les a tués pour 30 000 Francs CFA”

Publicités

Le lundi 21 novembre 2023, une institutrice et son fils ont été retrouvés sans vie à Man. Neuf jours après cette découverte, 3 suspects ont été mis aux arrêts par la police nationale.

Publicités

Le suspect numéro un de ce meurtre, Goré Bi André Bla Mohamed a fait des aveux choquants lors d’une séance d’interrogatoire.

La famille de Kéké Christelle Flavie peut pousser un soupir de soulagement. Le meurtrier de leur fille, Goré Bi André Bla Mohamed, a été interpellé par la police, mieux il a reconnu le crime et accusé son complice un certain Ramté, d’avoir égorgé l’institutrice et son fils de 7 ans.

Selon les informations : La victime et son bourreau se connaissaient et étaient camarades de classe au CAFOP. Goré Bi André Bla Mohamed réclamait 30 000 FCFA sur la tontine des enseignants. L”institutrice a refusé de céder car elle n’appréciait pas ses fréquentations et son rapport à l’alcool et aux stupéfiants.

LIRE AUSSI : Niger: 4 hauts gradés de l’armée radiés par le CNSP

De plus, il a déjà deux prêts en cours. Les choses sont devenues incontrôlables et le scénario tel que nous le connaissons est arrivé. Il a parlé à son ami Ramté de sa situation désastreuse. Ce dernier lui a conseillé d’égorger la dame puis de simuler un cambriolage pour brouiller les pistes. Son partenaire s’en est mêlé. Puis, il a disparu. Neuf jour plus tard, le suspect numéro un Goré Bi André Bla Mohamed a été arrêté à Abobo Baoulé. Quelques heures plus tard, un autre suspect été mis aux arrêts.

 

Publicités
Publicités
Quitter la version mobile