Tensions à Port-Bouët : le Député-Maire et Cissé Bacongo “s’affrontent” après le déguerpissement | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéNews

Tensions à Port-Bouët : le Député-Maire et Cissé Bacongo “s’affrontent” après le déguerpissement

Publicités

Le mardi 4 juin 2024, Linfodrome a rapporté que les tensions croissantes sont apparues entre le député- maire de Port- Bouët, Emmou Sylvestre, et le gouverneur du District autonome d’ Abidjan à la suite d’ une opération de déguerpissement des populations riveraines de la zone de l’ Abattoir.

Publicités

Cette initiative, lancée le lundi 3 juin 2024 par le District autonome d’ Abidjan, visait à délocaliser le Parc à Bétail de l’ Abattoir et à assainir la zone sud d’ Abidjan, incluant le quartier ” Abattoir” de Port- Bouët. Le District autonome d’ Abidjan présente cette opération comme une étape essentielle de son programme de lutte contre le désordre urbain, destinée à améliorer les conditions de vie et l’ hygiène des résidents de la région. Cependant, le député- maire de Port- Bouët, Emmou Sylvestre, déplore cette opération, affirmant qu’ il n’ a pas été informé au préalable.

Dans un communiqué publié le mardi 4 juin 2024, Emmou Sylvestre a exprimé ses regrets de ne pas avoir été averti à l’ avance du lancement de cette opération. Il souligne que cela l’ aurait permis de prévenir les habitants, une démarche qu’ il considère comme cruciale et habituelle dans de telles circonstances à Port- Bouët. Emmou Sylvestre rappelle également qu’ un Cadre permanent de concertation a été établi pour les treize maires d’ Abidjan et le Gouvernorat du District d’ Abidjan afin de coordonner les opérations de déguerpissement dans les zones à risque d’ inondation et d’ éboulement.

Selon ce cadre, les maires et leurs services techniques doivent être associés à toute opération dans leurs communes respectives, ce qui n’ a pas été respecté cette fois-ci. De son côté, le District autonome d’ Abidjan soutient que l’ opération a été précédée d’ une campagne de sensibilisation intense, visant à informer et préparer les résidents du quartier Abattoir à Port- Bouët. Au total, 595 foyers ont été identifiés comme concernés par cette mesure. Le District rappelle également que ces résidents, installés sur un terrain appartenant au District autonome d’ Abidjan, avaient déjà été déguerpis en 2018 après plusieurs consultations et séances d’ information.

Emmou Sylvestre, dans son communiqué, exprime sa profonde compassion et sa solidarité envers les populations surprises par cette opération de déguerpissement. Il espère que les mesures sociales d’ accompagnement prévues par les autorités seront mises en œuvre pour soulager les victimes. Il a également annoncé la création d’ un Comité de crise afin de fournir des solutions rapides aux populations affectées par cette situation.

Publicité

Publicité

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!