Bacongo sans pitié pour Gbagbo: «pendant qu’ils prenaient l’argent pour mettre dans les RAV4, nous. . . » | IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

Bacongo sans pitié pour Gbagbo: «pendant qu’ils prenaient l’argent pour mettre dans les RAV4, nous. . . »

Publicités

La scène politique ivoirienne reste en ébullition avec l’ émergence de Laurent Gbagbo, ancien président, qui envisage un retour au premier plan.

Publicités

Cette décision ravive les tensions dans un pays déjà marqué par des divisions profondes. Cissé Bacongo, ancien allié d’ Alassane Ouattara, souligne l’ importance d’ un geste de clémence de la part du président actuel pour ouvrir la voie à la candidature de Gbagbo. Cette situation met en lumière les enjeux complexes auxquels la Côte d’ Ivoire est confrontée alors qu’ elle cherche à trouver un équilibre politique stable et inclusif.

Dans ses propos tenus à l’ Hôtel Ivoire, Cissé Bacongo offre un regard révélateur sur les années sous le règne de Gbagbo. Il évoque une époque où la richesse semblait omniprésente, mais où son origine était souvent remise en question. En déclarant que ” sous GBAGBO à koumassi remblais toutes les petites avaient RAV4, c’ était versé seulement” , Bacongo met en lumière les excès et la corruption qui caractérisaient cette période. Les rues de Koumassi étaient alors remplies de véhicules de luxe, symboles d’ une richesse acquise d’ une manière douteuse.

Cependant, Bacongo souligne également les progrès réalisés sous le mandat d’ Alassane Ouattara, affirmant que “Pendant qu’ eux ils prenaient cet argent pour mettre dans les RAV4, nous, avec le président OUATTARA construisons la Côte d’Ivoire y compris GAGNOA, OURAGAHIO et MAMA.

“Cette déclaration met en avant les efforts déployés pour développer le pays et l’ étendre au-delà de ses centres urbains principaux. Elle témoigne également des différences de vision entre les anciens et les actuels dirigeants du pays, mettant en lumière les défis auxquels la Côte d’ Ivoire est confrontée alors qu’ elle cherche à avancer vers l’ unité et la prospérité.

Publicité

En conclusion, le retour potentiel de Laurent Gbagbo sur la scène politique ivoirienne représente un défi majeur pour un pays encore marqué par des divisions profondes. Alors que des voix s’ élèvent en faveur d’ une réconciliation nationale, il est essentiel de trouver un équilibre entre justice et réconciliation pour assurer un avenir pacifique et prospère pour tous les citoyens ivoiriens.

Publicité

 

Annonce
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!