ÉCLARATION PRÉLIMINAIRE – MISSION INTERNATIONALE D’OBSERVATION ÉLECTORALE (MIOE) COTE D’IVOIRE 2020

DÉCLARATION PRÉLIMINAIRE

Abidjan, le 2 novembre 2020

« UN SCRUTIN NON INCLUSIF ET BOYCOTTÉ QUI LAISSE UN PAYS FRACTURÉ »

Cette déclaration de la Mission internationale d’observation électorale (MIOE) conjointe de l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA) et du Centre Carter (TCC) est préliminaire et couvre tous les aspects du processus électoral, jusqu’au 2 novembre 2020, alors que le processus électoral suit toujours son cours.

Des phases essentielles restent à accomplir, notamment l’annonce des résultats préliminaires par la Commission électorale indépendante (CEI) et le traitement du contentieux éventuel avant la proclamation des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel (CC).

La MIOE n’est en mesure que de s’exprimer sur ses observations faites jusqu’à ce stade du processus. Elle publiera ultérieurement un rapport final comprenant une analyse complète du processus et des recommandations pour améliorer les processus électoraux futurs. La MIOE pourra également faire des déclarations ou des communiqués ultérieurs sur l’avancement du processus en cours si elle le juge opportun.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.