Burkina : Ibrahim Traoré rencontre son plus gros choc depuis son accession au pouvoir IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéNews

Burkina : Ibrahim Traoré rencontre son plus gros choc depuis son accession au pouvoir

Publicités

La terreur s’ est abattue sur le Burkina Faso avec une violence inouïe alors que « environ 170 personnes » ont été « exécutées » lors d’ une série d’ attaques meurtrières perpétrées dans trois villages du nord du pays. Ces événements tragiques, survenus le 25 février, ont secoué la nation et suscité une condamnation unanime à travers le pays et au- delà de ses frontières.

Publicités
Selon les autorités locales, les villages de Komsilga, Nodin et Soroe, situés dans la province du Yatenga, ont été les théâtres de ces attaques barbares. Le procureur de Ouahigouya, Aly Benjamin Coulibaly, a déclaré dans un communiqué publié le dimanche 3 mars que ces actes criminels avaient engendré un bilan effroyable, avec environ 170 personnes exécutées et de nombreux autres blessés, ainsi que des dégâts matériels considérables.
Face à cette tragédie sans précédent, les autorités ont immédiatement lancé une enquête pour faire la lumière sur ces événements atroces. Le procureur a fait appel à toute personne détenant des informations pertinentes à se manifester afin de contribuer à l’ enquête et à la recherche de justice pour les victimes et leurs familles.
Des témoignages poignants de rescapés ont mis en lumière l’ ampleur de la barbarie, soulignant que de nombreuses femmes et enfants innocents ont été parmi les victimes de ces attaques odieuses. Ces récits déchirants ont profondément choqué la communauté internationale, témoignant de la cruauté impitoyable.

Publicités
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!