"Gesco n’a jamais été une zone à risque, on ne fera pas..." : Bictogo parle aux populations déguerpies IVOIRE TV5
Publicité
Annonces
Publicité
ActualitéPolitique

“Gesco n’a jamais été une zone à risque, on ne fera pas…” : Bictogo parle aux populations déguerpies

Publicités

Face à des populations des maisons déguerpis à Gesco, le marie de la commune de Yopougon Adama Bictogo a exprimé sa détermination à leur apporter son soutien, selon un article publié par Yeclo le lundi 4 mars 2024.

Publicités

Le vendredi 1er mars, à la mairie de Yopougon, Adama Bictogo a eu une réunion avec les propriétaires et les représentants des propriétaires sinistrés de Gesco. Le maire a affirmé son engagement envers les victimes et sa volonté de résoudre les problèmes. « En vous recevant ce matin, je voulais vous dire que ce qui vous touche nous touche également. Je me battrai avec la plus grande énergie jusqu’à ce que la solution soit trouvée. » Sont objectif premier est de « faire retrouver la dignité humaine » aux populations sinistrées.

Il a déclaré : « Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est de vous faire retrouver votre dignité humaine… J’ai le devoir de pouvoir faire ce que je peux pour vous faire sortir de cette situation. Grâce à notre engagement, on a trouvé des solutions pour Gesco. » Après le passage des bulldozers, la mairie a recensé 1092 familles sinistrées. Mais le maire a rassuré les propriétaires : « La mairie se charge de payer l’expertise des maisons détruites de ceux qui ont l’ACD. Tout ce qui est destruction s’arrête. Gesco n’a jamais été une zone à risque. On ne va pas faire la guerre du comment et du pourquoi mais la guerre des solutions. On va créer un comité des locataires et un comité des propriétaires pour qu’on trouve des solutions. »
Le maire a dévoilé des mesures de soutien envers les femmes et la communauté. Une initiative sera lancée le 8 mars pour stimuler l’économie des femmes, notamment celles touchées à Gesco. Le 9 mars marquera le début de la Journée de la solidarité à Gesco. Le maire Adama Bictogo a fait savoir que: « Le 9 mars, je donne mon salaire des 5 années de mon mandat à Gesco. La force de Yopougon, c’est sa fraternité. Notre force, c’est la chaîne de solidarité qu’on est en train de créer. »

Publicités
Publicités
Publicités
Publicité
Annonce

Jean Camille H.

Je suis rédacteur, passionné de lecture et de découverte. Retrouvez mes articles sur IVOIRE TV5.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!